DEPARTMENT MICROSYSTEMES ET NANOBIOFLUIDIQUES

L’activité de recherche du département est centrée sur l’étude et la conception de micro / nano dispositifs innovants, l’élaboration des procédés de micro-nano-fabrication, le développement et l’intégration de l’instrumentation associée aux dispositifs, et la caractérisation des dispositifs réalisés.

 

 

MN(O)EMS and Instrumentation group

Nous développons des micro-dispositifs magnétiques et électromagnétiques, des micro/nano systèmes électromécaniques (MNEMS) et des micro-instruments optiques (MOEMS) et également des procédés d’assemblage et de packaging.

Microsystem for Biomedical Applications Group

Nous développons des procédés technologiques innovants pour la conception et la réalisation de micro-dispositifs dédiés à des applications biologiques et médicales.

Nanotechnology and Microfluidic Devices Group

The research team aims at understanding biophysical phenomena within microfluidic devices, as well as at promoting new nanofabrication technologies for the life sciences

Key Figures

  • 3 research groups
  • 6 CNRS research members
  • 15 faculty members
  • 3 engineers
  • 22 ph.d students
  • 5 post-docs

Head of Department

  • Pierre-Yves Joubert
  • Marion Woytasik - Adjointe

Le département de recherche « MicroSystèmes et NanoBiotechnologies » regroupe au sein de trois équipes de recherche. L’activité de recherche du département est centrée sur l’étude et la conception de micro / nano dispositifs innovants, l’élaboration des procédés de micro-nano-fabrication, le développement et l’intégration de l’instrumentation associée aux dispositifs, et la caractérisation des dispositifs réalisés. L’activité scientifique développée est souvent motivée par des problématiques issues du monde socioéconomique ; elle est prospective mais trouve également de nombreuses applications dans des contextes industriels ou dans le domaine des sciences du vivant et de la santé. L’activité est menée avec des liens forts avec des partenaires industriels et académiques nationaux ou internationaux, sous forme de collaborations directes ou au travers de projets institutionnels.

Le département «Microsystèmes et Nanobiofluidiques» (MNBF) résulte de la fusion du département «Microsystèmes» de l'ancien IEF (Orsay) et du groupe «NanoFlu» de l'ancien LPN (Marcoussis). Cette fusion résulte de la complémentarité des compétences et des expertises des deux anciennes équipes, toutes deux impliquées dans le développement de procédés technologiques de micro / nanofabrication. Il résulte également d'une méthodologie et d'objectifs scientifiques pluridisciplinaires communs, notamment en ce qui concerne le domaine du génie biomédical. La MNBF regroupe aujourd'hui des chercheurs et des universitaires aux compétences pluridisciplinaires, principalement axées sur le génie électrique, qui permettent de couvrir les aspects théoriques et expérimentaux dans un vaste domaine scientifique comprenant la physique appliquée, les sciences des matériaux, la micro / nano fabrication, les propriétés physico-chimiques et biochimiques. processus, phénomènes et dispositifs de détection et d'actionnement, caractérisation multiphysique, génie électrique et traitement de données. Grâce à sa capacité à développer des systèmes micro / nanostructurés innovants basés sur des semi-conducteurs à l'échelle d'une plaquette ou de nouvelles techniques de traitement souple émergentes, MNBF est impliqué dans l'étude de micro / nanodispositifs, allant des microsystèmes électro et / ou mécaniques physiques aux micro / nanofluidiques analytiques biodevices. Les activités de recherche du MNBF sont très prometteuses, mais offrent également de nombreuses possibilités d’application dans le monde socio-économique, dans des domaines tels que l’aéronautique, les appareils grand public, les télécommunications, la sécurité, la récupération d’énergie, la microrobotique, ou les applications biomédicales, notamment le diagnostic et le suivi thérapeutique dispositifs. MNBF est actuellement dirigé par P.-Y. Joubert et co-dirigé par M. Woytasik. Il est organisé et structuré scientifiquement autour de 3 thèmes de recherche principaux:

  • MEMS et Instrumentation
  • Microsystèmes pour applications médicales
  • Smart Nano-Bio-Systems, le dernier impliquant des personnes issues des deux anciens laboratoires.

Ces sujets sont animés par J. Moulin, M. Woytasik et J. Gamby, respectivement.